Le « Psaume 62 et son Antienne » psalmodié par les Moines Bénédictins de l’Abbaye de Keur Moussa au Sénégal :


Antienne : « Je t'ai contemplé au sanctuaire, j'ai vu ta force et ta gloire. Ton amour vaut mieux que la vie, Alléluia, Alléluia, Alléluia ! »

Psaume 62 :
Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l'aube : mon âme a soif de toi; après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau.
Je t'ai contemplé au sanctuaire, j'ai vu ta force et ta gloire. Ton amour vaut mieux que la vie tu seras la louange de mes lèvres !
Toute ma vie je vais te bénir, lever les mains en invoquant ton nom. Comme par un festin je serai rassasié ; la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.
Dans la nuit, je me souviens de toi et je reste des heures à te parler. Oui, tu es venu à mon secours : je crie de joie à l'ombre de tes ailes. Mon âme s'attache à toi, ta main droite me soutient.
Mais ceux qui pourchassent mon âme, qu'ils descendent aux profondeurs de la terre, qu'on les passe au fil de l'épée, qu'ils deviennent la pâture des loups !
Et le roi se réjouira de son Dieu. Qui jure par lui en sera glorifié, tandis que l'homme de mensonge aura la bouche close !

Rendons gloire au Père tout puissant, à son fils Jésus-Christ le Seigneur, à l’Esprit qui habite en nos cœurs, pour les siècles des siècles. Amen.


Le Psaume 62 (63) en français (La Bible de Jérusalem, 1998) :

Ps 62, 1 : Psaume. De David. Quand il était dans le désert de Juda.
Ps 62, 2 : Dieu, c'est toi mon Dieu, je te cherche, mon âme a soif de toi, après toi languit ma chair, terre sèche, altérée, sans eau.
Ps 62, 3 : Oui, au sanctuaire je t'ai contemplé, voyant ta puissance et ta gloire.
Ps 62, 4 : Meilleur que la vie, ton amour; mes lèvres diront ton éloge.
Ps 62, 5 : Oui, je veux te bénir en ma vie, à ton nom, élever les mains;
Ps 62, 6 : comme de graisse et de moelle se rassasie mon âme, lèvres jubilantes, louange en ma bouche.
Ps 62, 7 : Quand je songe à toi sur ma couche, au long des veilles je médite sur toi,
Ps 62, 8 : toi qui fus mon secours, et je jubile à l'ombre de tes ailes;
Ps 62, 9 : mon âme se presse contre toi, ta droite me sert de soutien.
Ps 62, 10 : Mais ceux qui poussent mon âme à sa perte, qu'ils descendent au profond de la terre !
Ps 62, 11 : Qu'on les livre au tranchant de l'épée, qu'ils deviennent la part des chacals !
Ps 62, 12 : Et le roi se réjouira en Dieu; qui jure par lui en tirera louange quand les menteurs auront la bouche fermée.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Le Psaume 62 (63) en latin (La Vulgate) :

1 psalmus David cum esset in deserto Iudaeae
2 Deus Deus meus ad te de luce vigilo sitivit in te anima mea quam multipliciter tibi caro mea
3 in terra deserta et invia et inaquosa sic in sancto apparui tibi ut viderem virtutem tuam et gloriam tuam
4 quoniam melior est misericordia tua super vitas labia mea laudabunt te
5 sic benedicam te in vita mea in nomine tuo levabo manus meas
6 sicut adipe et pinguidine repleatur anima mea et labia exultationis laudabit os meum
7 si memor fui tui super stratum meum in matutinis meditabar in te
8 quia fuisti adiutor meus et in velamento alarum tuarum exultabo
9 adhesit anima mea post te me suscepit dextera tua
10 ipsi vero in vanum quaesierunt animam meam introibunt in inferiora terrae
11 tradentur in manus gladii partes vulpium erunt
12 rex vero laetabitur in Deo laudabitur omnis qui iurat in eo quia obstructum est os loquentium iniqua

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto sicut erat in principio et nunc et semper et in sæcula sæculorum. Amen.